Hydrocéphalie externe du cerveau chez l'adulte

Ivan Drozdov 10/30/2017 4 commentaires

Hydrocéphalie externe - accumulation de liquide céphalo-rachidien dans l’espace sous-arachnoïdien, causée par une violation de son absorption dans le lit veineux. La maladie de cette forme est rarement diagnostiquée chez l'adulte, la nature de ses symptômes dépend du type de pathologie. L'hydrocéphalie externe du cerveau récemment détectée chez un adulte et le manque de traitement adéquat menacent le patient de complications: altération de l'activité cérébrale, démence, syndrome de Parkinson et désadaptation complète dans la vie quotidienne et sociale.

Classification

Selon les formes de violation et les raisons de leurs causes, on distingue les types d'hydrocéphalie externe suivants:

  1. Hydrocéphalie ouverte - la production de liquide céphalo-rachidien est réalisée, mais les cellules cérébrales endommagées ne l’absorbent pas.
  2. Hydrocéphalie fermée - caractérisée par une difficulté ou un blocage du mouvement du liquide céphalo-rachidien et de son accumulation dans les tissus cérébraux. Les tumeurs, les caillots sanguins, les hématomes, les formations causées par les processus inflammatoires endurés peuvent agir comme des obstacles bloquant les canaux du LCR.
  3. Hydrocéphalie de substitution (non occlusive) - le liquide remplit les espaces dans les structures du cerveau qui sont libérés en raison d’une diminution de la substance grise (atrophie du cerveau). Le danger de cette forme de pathologie réside dans l’absence de traitement rapide, car ses signes caractéristiques apparaissent à un stade avancé de développement.
  4. Type externe d'hydrocéphalie modérée - le liquide de liqueur dû à la violation de sa circulation s'accumule directement dans l'espace sous-arachnoïdien.
  5. Hydrocéphalie hypotrophique - survient en cas de malnutrition du tissu cérébral, accompagnée de symptômes aigus tels que nausée, vomissements, douleur intense à la tête, diminution des fonctions vestibulaires.
  6. Hydrocéphalie hypersécrétoire - résulte de la production excessive de liquide céphalo-rachidien, dont le tissu cérébral n’est pas capable d’absorber une grande quantité. Dans ce cas, le liquide commence à remplir la cavité intracrânienne.

Selon le type d'origine, l'hydrocéphalie externe peut être congénitale et acquise. Dans le premier cas, la maladie est le résultat de pathologies intra-utérines ou d'infections transmises par une femme enceinte, ou d'une activité de travail difficile. Dans le second cas, des complications sous forme d'hydrocéphalie externe du cerveau apparaissent après des traumatismes intracrâniens, des maladies du système vasculaire et vertébral, la croissance de tumeurs, des processus infectieux et inflammatoires affectant le cerveau.

Symptômes et signes d'hydrocéphalie externe

La nature des symptômes de l'hydrocéphalie externe dépend de sa gravité.

Au premier stade (léger), le patient ressent un léger malaise, caractéristique de la majorité des troubles neurologiques:

  • maux de tête légers mais réguliers;
  • des vertiges;
  • faiblesse
  • assombrissement des yeux.

À ce stade, en raison des légers symptômes de drainage du cerveau, il est impossible de reconnaître visuellement, si souvent que la maladie passe à un deuxième degré, plus avancé.

Le deuxième stade (modéré) est caractérisé par des signes plus prononcés indiquant une augmentation de la pression intracrânienne:

  • douleur intense à la tête, qui s'intensifie le matin, après un effort physique, un éternuement et une toux, changeant de position;
  • sentir la pression et éclater dans le crâne;
  • pression sur les orbites;
  • l'apparition de taches de couleur et de flashs dans les yeux;
  • gonflement du visage;
  • transpiration qui se produit au moment des attaques;
  • nausées et vomissements, n'apportant pas de secours et ne dépendant pas de la prise de nourriture;
  • dépression, nervosité, irritabilité;
  • se sentir fatigué, fatigué.

Les symptômes neurologiques qui se manifestent de manière constante à ce stade de la maladie incluent:

Décrivez-nous votre problème, partagez votre expérience de vie dans le traitement d'une maladie ou demandez conseil! Parlez-nous de vous ici sur le site. Votre problème ne sera pas ignoré et votre expérience aidera quelqu'un! Ecrire >>

  • troubles visuels - strabisme, vision réduite;
  • engourdissement des membres;
  • sensibilité réduite;
  • paralysie de parties du corps - partielle ou complète;
  • manque de coordination;
  • troubles de la parole et difficulté à percevoir.

L'hydrocéphalie externe du cerveau (grave) est la plus dangereuse. Avec son développement, la pression de fluide sur les cellules du cerveau est si intense que le patient développe des symptômes graves:

  • crises d'épilepsie;
  • perte de conscience;
  • état de "stupeur";
  • perte totale de l'intelligence et de la pensée;
  • l'amnésie;
  • miction involontaire;
  • perte de compétences en matière de soins personnels;
  • état de coma.

Au dernier stade de l'hydrocéphalie externe, le patient est sujet à une invalidité, avec le développement rapide de l'œdème cérébral, il peut mourir.

Causes de la maladie

L'une des principales causes de l'apparition d'une hydrocéphalie externe du cerveau chez l'adulte est une violation de l'absorption du liquide céphalorachidien dans les parois du lit veineux, qui se produit dans le contexte de processus inflammatoires affectant la structure du cerveau, le système vasculaire et les cellules des villosités arachnoïdiennes. Les pathologies suivantes y contribuent:

  • maladies infectieuses affectant le tissu cérébral - tuberculose, méningite, encéphalite;
  • accident vasculaire cérébral, dans la plupart des cas - hémorragique;
  • hémorragie sous-arachnoïdienne;
  • blessures à la tête et au col utérin - les hématomes internes résultant d'une exposition traumatique empêchent l'absorption normale du LCR dans le tissu cérébral;
  • blessures à la colonne vertébrale - une violation de la sortie de fluide des structures cérébrales est due à la compression des canaux cérébrospinaux par les tissus oedémateux;
  • infections purulentes dans les tissus cérébraux;
  • les tumeurs qui se développent principalement dans le tronc cérébral;
  • intoxication prolongée du corps chez les personnes qui abusent de l'alcool et prennent des boissons alcoolisées de qualité médiocre.

Une hydrocéphalie de remplacement externe est due à une atrophie du tissu cérébral, apparue dans le contexte de processus pathologiques progressifs:

  • dysfonctionnement métabolique;
  • athérosclérose;
  • encéphalopathie vasculaire ou sénile;
  • sclérose en plaques;
  • le diabète.

Si un adulte a des antécédents de maladies pouvant déclencher le développement d'une hydrocéphalie externe, il doit subir un examen prophylactique périodique par un neuropathologiste. En cas d'apparition d'un complexe de symptômes caractéristiques de l'hydropisie du cerveau, le médecin doit être contacté immédiatement.

Méthodes de diagnostic

En présence d'un complexe de symptômes caractéristiques de l'hydrocéphalie externe, une personne doit contacter un neuropathologiste. Avant la désignation d’une étude diagnostique, le médecin détermine, lors de l’examen initial, le degré de développement des réflexes moteurs, la vitesse de réponse des muscles et des articulations lorsqu’ils y sont exposés. Pour confirmer le diagnostic d '"hydrocéphalie externe du cerveau", le patient est examiné selon les méthodes suivantes:

  • examen ophtalmologique - pour détecter le gonflement des nerfs et la stagnation des liquides dans les tissus de l’organe visuel, caractéristiques de l’hypertension intracrânienne;
  • Échographie du cerveau et des structures du cou - pour évaluer le système vasculaire;
  • radiographie de la tête avec contraste - pour identifier les causes ayant contribué à la violation de l'écoulement du fluide (hématomes, lésions du lit veineux);
  • tomodensitométrie - permet d'évaluer le degré d'expansion des fissures de l'espace sous-arachnoïdien provoqué par une pression accrue du liquide céphalorachidien, la présence de formations intracrâniennes et la taille des zones du tissu cérébral touché;
  • Ponction lombaire - la prise de liquide céphalo-rachidien vous permet de déterminer le degré de sa pression sur le tissu cérébral, ainsi que de classifier l'infection pouvant déclencher le développement d'une hydrocéphalie externe (par exemple, encéphalite, méningite);
  • L'IRM est la méthode la plus fiable pour poser un diagnostic précis, classer la maladie et déterminer la vitesse de son développement.

Ce n’est qu’après avoir subi un examen approfondi et déterminé le type de céphalgie que le médecin pourra prescrire un traitement.

Traitement de l'hydrocéphalie externe du cerveau chez l'adulte

Les mesures thérapeutiques contre l'hydrocéphalie externe devraient viser à réduire la pression du liquide LCR sur le tissu cérébral, à normaliser la circulation sanguine du cerveau et le fonctionnement du système nerveux central. Pour ce faire, en fonction du degré de pression du fluide et de la gravité des symptômes, un traitement médicamenteux ou chirurgical est recommandé au patient.

Le traitement médicamenteux comprend la prise des groupes de médicaments suivants:

  • AINS (Ketorolac, Nimesil, Nurofen) - pour soulager les maux de tête;
  • diurétiques (diakarbe, furosémide) - pour améliorer la sortie du fluide des structures cérébrales et sa sortie dans le système urinaire;
  • médicaments nootropes (Cavinton, Noofen) - pour renforcer et normaliser le travail du système vasculaire;
  • corticostéroïdes (prednisolone) - prescrits pour l'inflammation grave et le gonflement du tissu cérébral;
  • préparations à base de potassium (Asparkam, Panangin) - prescrites avec des diurétiques pour reconstituer le potassium.

Le régime de traitement est déterminé par le médecin, en choisissant la posologie pour chaque indicateur. L'automédication pour l'hydrocéphalie diagnostiquée n'est pas autorisée, car elle peut nuire considérablement au bien-être et aggraver la situation.

Si le traitement médicamenteux est inefficace, la chirurgie est recommandée. Actuellement, pour le traitement de l'hydrocéphalie cérébrale, des interventions chirurgicales sont effectuées à l'aide de méthodes peu invasives, permettant de soulager la pression artérielle sur le cerveau et d'éliminer la cause première de la pathologie avec un risque minimal de complications. Ceux-ci incluent:

  • chirurgie endoscopique - vous permet d'éliminer la pathologie qui empêche l'écoulement du liquide céphalo-rachidien (par exemple, les hématomes et les caillots sanguins dans les vaisseaux), ainsi que de prélever l'excès de liquide en dehors de l'espace sous-arachnoïdien;
  • manœuvre - un système de drainage spécialement installé assure l'évacuation de l'accumulation de liquide dans les cavités vides - la région abdominale ou l'oreillette droite.

N'hésitez pas à poser vos questions ici même sur le site. Nous vous répondrons! Posez une question >>

La chirurgie ouverte avec craniotomie est réalisée dans des cas exceptionnels, lorsque l'accumulation de liquide est due à une hémorragie étendue ou à une lésion intracrânienne grave. La nécessité d'une telle intervention est déterminée par la consultation de médecins, tandis que les risques de complications probables sont mis en balance avec les conséquences d'une non-exécution de l'opération.

Hydrocéphalie légère en plein air - circulation sanguine céphalo-rachidienne altérée chez les enfants et les adultes

L'hydrocéphalie externe modérée du cerveau est une maladie assez répandue à notre époque.

Cette maladie est aussi appelée œdème cérébral.

Dans ce cas, les adultes et les enfants sont sensibles à la maladie: il n’ya pratiquement pas d’âge limite pour la pathologie.

Caractéristiques spéciales

L'hydrocéphalie externe modérée se traduit par une accumulation accrue de liquide céphalo-rachidien dans les espaces sous-arachnoïdiens, dans le concept ventriculaire du cerveau.

Monsieur photo d'hydrocéphalie modérée en plein air

L'hydrocéphalie externe modérément prononcée est caractérisée par une compression du tissu cérébral, une détérioration de l'irrigation sanguine, ce qui entraîne une diminution de sa fonctionnalité. Le danger de la maladie est l’absence de symptômes aux stades précoces, souvent les victimes ne sont même pas au courant de sa présence.

Chez les enfants

Chez les enfants, il est souvent difficile d'identifier les symptômes, étant donné la difficulté de la communication linguistique, il est donc recommandé de consulter régulièrement un médecin.

Il y a une hydrocéphalie congénitale. Les infections intra-utérines sont l’une des causes les plus fréquentes. Lorsqu’un bébé naît avec une hydrocéphalie, son absorption des liquides est altérée et le système gastrique du cerveau commence à se dilater, le comprimant.

Chez un enfant, vous remarquerez une augmentation de la taille de la tête (dépassant la norme), un manque d'appétit, une augmentation de la fontanelle, un strabisme ou une forte inclinaison de la tête.

Chez les adultes

Une hydrocéphalie externe modérée du cerveau chez l'adulte est également fréquemment observée.

Les raisons de la formation de cette pathologie dans n'importe quel groupe d'âge incluent:

  • méningite;
  • commotion cérébrale fréquente;
  • développement de divers processus tumoraux;
  • compression des tumeurs du tractus céphalo-rachidien.

Formes de la maladie

Comme tout le monde, cette maladie a ses propres symptômes, mais ils sont souvent invisibles ou pas trop évidents. En conséquence, les signes d'hydrocéphalie modérée en plein air chez les adultes ne suscitent aucune suspicion et il semble que le processus qui se déroule dans le corps ne présente aucun danger particulier.

En conséquence, il manque un temps précieux, les symptômes deviennent plus visibles, la maladie se développe et entraîne la formation de complications:

  • il y a des maux de tête fréquents qui s'aggravent chaque jour. Souvent, ils se développent le matin, des maux de tête peuvent survenir avec des nausées ou des vomissements, après quoi la douleur disparaît;
  • il y a une perte de conscience. Si les causes de ce phénomène ne sont ni évidentes ni inconnues, il est urgent de consulter un spécialiste.
  • il y a une gêne de la parole, des problèmes de mémoire. Souvent, une personne est confuse dans les mots ou il lui est difficile de prononcer une phrase, elle peut oublier ce qu’elle a fait ou où elle a été récemment;
  • développe fatigue, léthargie, somnolence. Ces signes passent souvent inaperçus, car la fatigue peut être une personne en bonne santé, mais si vous vous sentez plus mal et que la fatigue ne passe presque pas, consultez votre médecin.
  • démarche perturbée. Ce symptôme est un phénomène très fréquent, indiquant le développement de la pathologie en question;
  • problèmes de miction et de fonctionnalité des organes pelviens;
  • il y a détérioration de la vision. Lorsque le fluide commence à comprimer le cerveau, les nerfs optiques sont visiblement affectés.

L'hydrocéphalie survient le plus souvent dans des maladies telles que: tumeurs cérébrales, tumeurs des ventricules cérébraux, tumeurs de la fosse crânienne postérieure.

De plus, l'hydrocéphalie accompagne souvent les maladies suivantes: hémorragies intracérébrales, accidents vasculaires cérébraux, hémorragies méningées dans la fosse antérodermique. L'hydrocéphalie se développe avec la démence.

Diagnostics

Les méthodes modernes permettent de déterminer rapidement la présence d'une pathologie appliquée: tomographie par résonance magnétique ou tomodensitométrie.

Les signes d'hydrocéphalie externe modérée sont clairement visibles sur l'IRM et il est également possible de déterminer de manière fiable le type d'hydrocéphalie par les formes des ventricules.

Dans l'image IRM d'une hydrocéphalie externe modérément prononcée, des tumeurs au cerveau, des processus inflammatoires ou adhésifs et des blessures sont également clairement visibles.

Traitement

Après examen par un médecin une fois le diagnostic établi, un traitement approprié est prescrit. Il peut être conservateur ou suggérer deux types de chirurgie.

Le traitement conservateur est un traitement médicamenteux. Le plus souvent, il est prescrit aux premiers stades de la formation de la maladie. Il doit être effectué sous la stricte surveillance d'un médecin. Le plus souvent, il s’agit de médicaments diurétiques conduisant au niveau requis de circulation sanguine cérébrale.

Mais si l’on diagnostique une hydrocéphalie de type complexe et de nature progressive, il est possible que le traitement conservateur n’apporte pas l’effet escompté en cas de compression de la substance cérébrale, ce qui entraînera probablement des complications. Dans un tel cas, un examen de neurochirurgien sera nécessaire.

L'opération est désignée afin de créer des moyens d'éliminer le liquide d'un endroit fermé du système arachnoïdien gastrique. Après cela, le flux sanguin dans le cerveau se normalise, toutes les conditions pour sa régénération se présentent, les maux de tête et autres manifestations négatives disparaissent. L'activité de la victime augmente, il marche mieux, réfléchit, les plaintes qui existaient avant l'opération disparaissent.

  1. chirurgie de shunt. L’essence de cette procédure est que l’extrémité déployée du système de dérivation est introduite dans le ventricule latéral étendu (généralement le droit), qui est connecté à un mécanisme de valve spécial conçu pour organiser le mouvement du fluide dans une direction sous une certaine pression. Il entre dans la cavité abdominale, où il est absorbé. Les inconvénients d'une telle opération sont que le shunt reste dans le corps et peut se boucher pour éviter de tels effets secondaires, il est nécessaire d'utiliser des systèmes coûteux.
  2. La perforation du bas du troisième ventricule est le deuxième type d’opération, très apprécié pour son efficacité. Une caméra vidéo est insérée dans le ventricule du cerveau, qui surveille tout le système ventriculaire. Après cela, le chirurgien fait une ponction au fond du troisième ventricule. Il y a donc un nouveau shunt, une nouvelle façon de diminuer le liquide. Les avantages de cette opération sont que le shunt ne reste pas dans le corps et qu'il n'est pas nécessaire d'acheter différents systèmes et médicaments. De plus, l'effet positif se manifeste dans les premiers jours après la chirurgie.

Vidéos connexes

Qu'est-ce qu'une hydrocéphalie d'extérieur modérément grave? Les raisons de son apparition et les méthodes de traitement - les réponses dans la vidéo:

À la fin de l'article, je voudrais recommander de vous suivre de plus près. Visites régulières chez le médecin - peuvent sauver la santé et prévenir le développement possible de pathologies, dont beaucoup peuvent être très dangereuses.

Hydrocéphalie légère en plein air: symptômes, causes, traitement

Parfois, sur le crâne de la tête d’une personne, on peut voir plusieurs tubercules sous-cutanés. Personne ne se rend compte que l'intérieur de ces sacs est rempli d'un liquide appelé cérébral. Le nom scientifique de la maladie est simplement l'hydrocéphalie ou l'hydropisie. La maladie peut se développer à tout âge. Mais dans le même temps, le diagnostic d’hydrocéphalie modérée en plein air est le plus souvent évoqué par les parents d’enfants nouveau-nés. Selon les statistiques officielles, ce sont les bébés âgés de 2 à 3 mois après la naissance qui sont les plus susceptibles. Ratio 1: 2500, principalement des garçons. Les dimensions des ventricules sont tellement grossies qu'ils commencent à exercer une pression sur le cerveau sous leur poids. Par conséquent, le patient commence à développer des maladies névrotiques.

Les principales raisons ↑

L'hydrocéphalie peut être causée par les raisons suivantes et par des facteurs provoquants:

  • infection par des maladies infectieuses au stade de la découverte du fœtus dans l'utérus: infection à cytomégalovirus, rubéole, infection de l'herpès, toxoplasmose, syphilis, parotidite épidémique;
  • développement de la structure cérébrale avec malformations congénitales: syndrome de Chiari des premier et deuxième types (le volume du "centre" est supérieur au crâne), canaux rétrécis du cerveau ou syndrome d'Adams, syndrome de Dandy-Walker ou obstruction des trous, compression basilaire congénitale;
  • les conséquences des troubles traumatiques du cerveau humain acquis: hémorragies, percées d’hématomes ventriculaires, lésions cérébrales traumatiques ou traumatismes pendant l’accouchement, accidents vasculaires cérébraux hémorragiques, inflammations, maladies parasitaires, tumeurs, métastases, kystes, malformations vasculaires;
  • processus dégénératifs dans le système nerveux central, à la suite de leur atrophie du liquide cérébral. L'initiateur est: encéphalopathie vasculaire ou toxique, maladie de Kreuzfeldt-Jakob.

Symptômes ↑

  1. pression à l'intérieur du crâne supérieure à la normale:
  • la tête comme une ouatée au réveil;
  • dans tout l'hémisphère du crâne, des afflux douloureux l'après-midi;
  • nausée matinale et vomissements;
  • hoquet prolongé;
  • lourdeur constante dans les yeux;
  • faiblesse soudaine, fatigue;
  • somnolence tout au long de la journée;
  • manque de coordination;
  • humeur apathique à tout ce qui se passe;
  • nervosité;
  • augmentation du rythme cardiaque avec une transition soudaine vers le rythme minimum. La tachycardie remplace la bradycardie;
  • transpiration excessive;
  • cercles noirs sous les yeux;
  • état rappelant de pré-évanouissement.
  1. Composante neurologique:
  • le contraste visuel est altéré;
  • la netteté est quelque peu réduite;
  • le développement progressif de la cécité;
  • strabisme;
  • en entrant dans la lumière naturelle - les pupilles se dilatent;
  • des vertiges;
  • paralysie des membres;
  • engourdissement systématique des membres;
  • crises neurasthéniques;
  • instabilité psychologique;
  • comportement envers les autres agressif.

Variétés et types ↑

Intérieur, ouvert, congénital, acquis, substitutif, aigu, chronique, externe, interne, mixte, modéré, prononcé sont tous les types d'hydrocéphalie.

Comme nous le voyons, l’humanité connaît aujourd’hui douze formes de manifestation de la maladie. Les plus courantes sont: externe, grave, hydrocéphalie modérée, de remplacement. Considérez chacun d’eux séparément:

  • hydrocéphalie externe modérée: maladie caractérisée par une insuffisance de la circulation du LCS (fluide), suivie de son accumulation dans la cavité située entre la membrane molle et la membrane arachnoïdienne du "centre" de la tête (espace sous-arachnoïdien);
  • Hydrocéphalie de remplacement externe: sous sa forme pure, l'appeler maladie n'est pas tout à fait correct d'un point de vue médical. Depuis l'accumulation de liquide se produit en raison de l'atrophie de la substance de la tête. Lorsque le tissu cérébral diminue et que la cavité libre est occupée par un fluide. Comme le montre la pratique, la quantité de fluide produite correspond à la quantité absorbée, la balance est maintenue. Les causes de la maladie sont décrites ci-dessus.

Diagnostic ↑

L'hydrocéphalie externe modérée du cerveau, ainsi que d'autres variétés, est établie à l'aide de méthodes et d'enquêtes spéciales:

  • mesure de la circonférence externe de la tête: si les données indiquent moins de un centimètre et demi par mois pour un enfant, cela est considéré comme la norme. Dépasser le seuil spécifié - la maladie. Comme pour un adulte, tout changement de sens peut indiquer le développement d'une maladie appelée hydrocéphalie externe modérément grave;
  • diagnostic du fond de l'oeil: œdème des disques oculaires;
  • Échographie: il est recommandé d'utiliser la méthode uniquement dans la première année de la vie d'un enfant, lorsqu'il est possible de visualiser son cerveau au travers d'un ressort à la couronne. À un âge plus avancé, le printemps se développe, les os du crâne deviennent denses, la méthodologie est inefficace.
  • IRM - imagerie par résonance magnétique - la méthode de diagnostic moderne la plus courante et la plus courante. En plus de l'étude principale, le patient a la capacité d'identifier le tissu cérébral endommagé.
  • CT scan - tomodensitométrie - ainsi que la méthode précédente, mais avec quelques erreurs et inexactitudes. Chaque jour, les patients préfèrent l'IRM. Il est utilisé extrêmement rarement.
  • Échoencéphalographie (EEG) et rhéoencéphalographie (REG) - dans les conditions de la modernité, les méthodes de diagnostic les moins efficaces. Les considérer n'est plus rationnel.

Traitement ↑

Aujourd'hui, la médecine ne connaît que deux moyens efficaces de traiter une maladie:

  • drainage de l'alcool au-delà des limites du système nerveux central;
  • manœuvres

Les deux cas impliquent une intervention chirurgicale. Un traitement médicamenteux peut être prescrit que temporairement, si nécessaire préparation à la chirurgie. Mais, malheureusement, les médicaments ne peuvent pas complètement se débarrasser de la pathologie.

Si la chirurgie a été réalisée à temps, le pronostic de l'hydrocéphalie externe sera positif Il est important de ne pas retarder l'opération pour empêcher le développement de processus irréversibles dans le cerveau.

L'hydrocéphalie extérieure se produit principalement chez les nouveau-nés, bien que des cas de développement d'une pathologie plus tard dans la vie ne soient pas exclus, par exemple à la suite d'une lésion cérébrale traumatique. Dans tous les cas, la maladie nécessite des soins médicaux, des diagnostics modernes et un traitement chirurgical immédiat.

Symptômes et traitement de l'hydrocéphalie d'extérieur modérément sévère

L'hydrocéphalie externe modérément grave est une maladie bénigne dans laquelle le cerveau se contracte et le liquide céphalorachidien prend sa place. La liqueur s'accumule dans l'espace sous-arachnoïdien et sous-dural. Ceci est accompagné de quelques signes.

Les symptômes

Le remplacement du tissu nerveux fonctionnellement actif (neurones et fibres conductrices) par du liquide céphalo-rachidien ne passe pas sans laisser de traces. Signes d'hydrocéphalie douce en plein air:

  1. Nausée, vomissements.
  2. Maux de tête similaires à la migraine et aggravés en position couchée.
  3. Problèmes de vision, diplopie (vision double).
  4. Syndrome asthénique: fatigue, faiblesse.
  5. Troubles du mouvement: troubles du mouvement, démarche, convulsions.
  6. Retard mental, perte de mémoire.
  7. Perte de contrôle sur la miction, défécation.
  8. Chez le nouveau-né, l'apparition de veines dilatées sur la tête, les coutures entre les os du crâne, la perte d'appétit.

Lisez quelle est l'asymétrie des ventricules latéraux du cerveau et quelles conséquences entraîne la pathologie.

Découvrez pourquoi l'hypertension intracrânienne survient: causes, symptômes, traitement.

Classification et causes de l'hydrocéphalie externe

Il existe plusieurs types d'hydropisie externe modérée du cerveau:

  1. Une forme ouverte d'hydrocéphalie extérieure modérément sévère. Il n'y a pas d'obstacle (d'occlusion) dans les voies contenant la liqueur pour la sortie du fluide, celui-ci circule librement, bien que la pression intracrânienne soit augmentée.
  2. Formulaire fermé. Perturbation de la circulation du liquide céphalorachidien en raison d'une obstruction (occlusion). La pression intracrânienne peut être normale ou réduite.
  3. Hypersécrétoire. Il y a une augmentation de la production de liquide céphalo-rachidien.
  4. La substitution. Le tissu nerveux est remplacé par le liquide céphalo-rachidien.

Il existe une évolution aiguë, subaiguë et chronique, caractérisée par une durée: jusqu'à 3 jours, un mois, plus de 3 semaines, respectivement.

Une forme ouverte ou non occlusive est généralement causée par des maladies inflammatoires du système nerveux central (méningite, encéphalite). Il y a une augmentation de l'activité de la hyaluronidase et des enzymes protéolytiques qui augmentent la perméabilité des vaisseaux sanguins en raison de la formation de micropores, à travers lesquels le liquide plasmatique s'échappe du sang.

La boisson alcoolisée dans les espaces entre les coquilles dures et arachnoïdiennes devient de plus en plus grande, respectivement, la pression intracrânienne augmente. Les neuroinfections intra-utérines et autres (rubéole, virus de l'herpès, Epstein-Barr, toxoplasmose) apportent une contribution importante au développement de la pathologie.

Forme occlusale fermée se produit en raison de la violation du flux sortant en raison de l'apparition d'obstacles: hématomes, kystes parasites (échinocoques) et après un accident vasculaire cérébral. L'hypersécrétion du liquide céphalorachidien ou sa réabsorption insuffisante provoque également une hypertension intracrânienne.

Une hydropisie de remplacement survient lorsque l'irrigation sanguine du cerveau est perturbée (athérosclérose) et que la substance grise et blanche se dessèche avec des lésions toxiques (alcool, métaux lourds). La pathologie se développe dans la maladie d'Alzheimer, l'amylose, les dommages auto-immuns. L'espace libre est rempli de liquide. Peut-être une diminution post-traumatique du tissu cérébral.

Diagnostic et traitement

Les méthodes suivantes sont utilisées pour tester le cerveau:

  1. Écho et électroencéphalogramme, neurosonographie chez le nouveau-né.
  2. REG, échographie Doppler des vaisseaux cérébraux.
  3. Imagerie par résonance magnétique.

Traitement de l'hydrocéphalie modérée en plein air implique des médicaments:

  1. L'utilisation de médicaments diurétiques, de sels de potassium, de magnésium pour reconstituer l'équilibre hydrique et électrolytique, soulager l'œdème, réduire la pression intracrânienne.
  2. Traitement anticonvulsivant, anticonvulsivants.
  3. But des neuroprotecteurs: Tsitoflavine, Cerebrolysin.
  4. Antihypoxants (Mexidol) pour augmenter la résistance des neurones aux facteurs indésirables.
  5. Angioprotecteurs: Eskuzan, Diosmin, Troxevasin.
  6. Moyens qui améliorent la circulation cérébrale: Cinnarizine, Cavinton, Vazobral, Nicergolin.
  7. Pour les neuroinfections: médicaments antibactériens, antiviraux (acyclovir, ganciclovir).

Les médicaments diurétiques Mannitol, Furosemide, Diakarb éliminent rapidement le gonflement du cerveau, réduisant la pression intracrânienne et éliminant les convulsions associées à une hydrocéphalie légère. La glycérine est également utilisée comme agent osmotique qui tire l'excès d'humidité de l'interstitium (l'espace intercellulaire) et des neurones. Pour reconstituer les réserves de potassium, nommer Asparkam.

L'exsudation au cours des processus inflammatoires réduit les angioprotecteurs, qui réduisent la perméabilité de la paroi vasculaire, induite par la hyaluronidase et les enzymes protéolytiques. Cette Askorutin ou Troxerutin.

Lorsque l'hypertension intracrânienne est recommandé de dormir sur un oreiller haute pour améliorer la circulation du liquide céphalo-rachidien. Il devrait être consommé moins de sodium sous forme de sel de table. Il aggrave le gonflement, contribuant à la rétention d'eau.

Dans la maladie d'Alzheimer, il est nécessaire d'utiliser des médicaments qui améliorent la mémoire (l'agent cholinergique Neuromidine), ce qui augmente l'apport d'acétylcholine dans les terminaisons nerveuses. Ils optimisent les processus intellectuels affectés par la mort des neurones.

L'activité réfléchie dans l'hydrocéphalie de remplacement modéré aide les médicaments nootropes: Encephabol, Piracetam, Noopept, Glycine, Acide glutamique.

Les vitamines B améliorent le travail général du système nerveux central et périphérique. La pyridoxine augmente la synthèse de dopamine dans les cellules existantes, ce qui est important après la mort neuronale lors d'un AVC, de l'athérosclérose.

Lire sur le traitement de l'hydrocéphalie avec des herbes et des produits pharmaceutiques.

Pour arrêter la progression des lésions athérosclérotiques avec hydrocéphalie de remplacement modéré, on utilise de l'acide lipoïque et de l'acide nicotinique. Ils abaissent le cholestérol. La vitamine B3 dilate les vaisseaux rétrécis.

Un niveau modéré d'hydrocéphalie externe est traitable s'il est commencé à l'heure. Une exception est l’hydropisie de remplacement, dans laquelle les tissus sont déjà morts et ne peuvent pas être restaurés. Les médecins se battent pour préserver les fonctions existantes. L'occlusion est une chirurgie indiquée.

Hydrocéphalie cérébrale externe modérée

L'hydrocéphalie du cerveau est une maladie caractérisée par une accumulation excessive de vie de la moelle épinière dans le cerveau humain. D'une autre manière, la maladie s'appelle l'hydropisie. Qu'est-ce que l'hydrocéphalie cérébrale externe modérée? C'est l'une des pathologies cérébrales les plus courantes pouvant se développer chez les nouveau-nés et les adultes.

Qu'est-ce qui caractérise la maladie?

La fonction de nutrition du cerveau et de protection contre les tremblements est assurée par le fluide qui le traverse - le liquide céphalo-rachidien. Une accumulation excessive ou une perturbation de l'écoulement provoque le développement d'une hydrocéphalie externe modérée.

Certains neurologues disent que la maladie ne peut toucher que les enfants et qu’elle est une anomalie congénitale. Bien sûr, il y a beaucoup de nouveau-nés qui souffrent d'œdème. Mais il n'est pas nécessaire de classer l'hydrocéphalie uniquement par pathologie congénitale.

Chez l'adulte, la maladie est difficile à diagnostiquer. Un patient peut être traité pour une maladie mentale ou neurologique complètement différente, sans soupçonner d'hydrocéphalie. La dropsy est une maladie dangereuse qui peut déclencher diverses anomalies en neurologie.

L'hydrocéphalie légère a souvent deux stades de développement. Pour le stade aigu est caractérisé par l'apparition de signes de la maladie, qui a provoqué l'hydrocéphalie. Au cours de la phase chronique, des symptômes apparaissent qui indiquent la pathologie même du cerveau.

Classification de l'hydrocéphalie modérée

Cet état peut avoir l'une des formes suivantes:

  • Hydrocéphalie externe du cerveau. Si le résultat de la violation de l'écoulement de fluide devient son accumulation dans l'espace sous-arachnoïdien.
  • Hydrocéphalie interne du cerveau. Avec la localisation du fluide dans les ventricules du cerveau se développe.
  • Hydrocéphalie mixte. Apparaît si une accumulation de liquide céphalo-rachidien se produit dans l'espace situé sous les membranes du cerveau et dans les ventricules.

En outre, la maladie peut être:

  • Congénitale. Cette pathologie est souvent le résultat d'une naissance difficile ou d'une infection intra-utérine du fœtus.
  • Acheté L'hydrocéphalie acquise se développe généralement à la suite d'une lésion cérébrale traumatique reçue ou à la suite d'une maladie systémique.

Chez les personnes âgées, une hydrocéphalie externe de remplacement modérée peut survenir. Elle se caractérise par une diminution du volume de la moelle suivie de son remplacement par de la liqueur. Parfois, l'athérosclérose, la maladie d'Alzheimer, l'hypertension, la consommation fréquente d'alcool et des pathologies neurologiques deviennent le fondement du développement d'une hydrocéphalie externe de remplacement modérée.

Cette forme d'hydrocéphalie est isolée séparément, car il est très difficile à diagnostiquer en raison de l'absence de symptômes de la maladie. Une hydrocéphalie de substitution peut survenir lorsque l'hypoxie cérébrale se développe, lorsque le flux sanguin normal est perturbé. La maladie se caractérise par une accumulation de volume de fluide non seulement à l'intérieur du cerveau, mais également à l'extérieur.

Raisons

L'hydrocéphalie sous n'importe quelle forme peut se développer en tant que pathologie «indépendante» (primaire) ou en conséquence (secondaire) de certaines maladies. Dans les deux cas, la principale cause de l'hydropisie devient une violation de la sortie de fluide et de son accumulation dans les ventricules du cerveau.

Les experts appellent un certain nombre de conditions dans lesquelles le développement d’une hydrocéphalie externe modérée est possible:

  • Souffert d'un coup.
  • Athérosclérose
  • La présence de formations malignes ou bénignes qui gênent l'écoulement normal du liquide.
  • Augmentation de la pression artérielle.
  • Maladies infectieuses actuelles ou passées (encéphalite ou méningite).
  • Hernie dans la colonne cervicale ou ostéochondrose.

Une telle maladie, telle qu'une hydrocéphalie externe mineure, peut apparaître à la suite d'une blessure à la tête, d'une commotion cérébrale, d'une intoxication alcoolique, de l'alcoolisme.

Chez les enfants, la maladie est favorisée par des facteurs tels que:

  • La naissance d'un bébé à l'avance.
  • Infection intra-utérine.
  • L'impact de conditions externes défavorables sur le développement du fœtus pendant la période périnatale.

Les symptômes

Pendant longtemps, la maladie peut ne pas se manifester. Les patients ne peuvent être dérangés que par des maux de tête le matin. Mais à un moment donné, la pathologie sera encore ressentie car l’accumulation excessive de liquide céphalo-rachidien perturbera l’alimentation en sang du cerveau. De tels processus conduisent à une privation d'oxygène (hypoxie) du cerveau, qui entraîne de très graves conséquences, par exemple, le patient peut développer une démence ou un accident vasculaire cérébral.

Symptômes de la maladie chez l'adulte

La forme aiguë de l'hydrocéphalie externe modérément sévère est caractérisée par une pression intracrânienne élevée, qui provoque de graves maux de tête le matin. Pendant la journée, ils peuvent se calmer. Le patient peut souffrir de troubles digestifs, de nausées et de vomissements. Si après avoir vomi, la tête fait moins mal, alors la personne a des problèmes évidents avec le cerveau.

Le symptôme le plus dangereux de la maladie est la somnolence. Il indique la présence d'une pression intracrânienne élevée, ce qui entraînera par la suite une nette détérioration de l'état du patient. De plus, l'hydrocéphalie modérée en plein air s'accompagne souvent des symptômes suivants:

  • Vertige.
  • Déficience auditive ou visuelle.
  • Perte partielle de mémoire.
  • Diminution de l'intelligence.
  • Perte d'orientation dans l'espace.
  • Irritabilité.
  • Déficience de la coordination des mouvements.
  • Détérioration du bien-être lors de conditions météorologiques changeantes.

Avec l'exacerbation de toute forme d'hydrocéphalie modérée chez une personne, une incontinence urinaire, des évanouissements, un gonflement du cerveau peuvent survenir. Cela indique le développement d'une crise occlusive. Dans ce cas, le patient devrait être hospitalisé d'urgence, car une fuite complète du liquide céphalo-rachidien pourrait survenir.

Symptômes chez les enfants

Les signes les plus évidents de maladie chez les enfants sont une croissance plus importante du crâne et de la tête avant l'âge.

Symptômes de la maladie chez les nouveau-nés:

  • Affaissement constant de la tête en arrière.
  • Fontanelle trop tendue.
  • Les globes oculaires peuvent décaler vers le bas.
  • Parfois, il y a un strabisme.
  • Des saillies pulsatiles peuvent être observées entre les os morts-vivants du crâne.

L’hydrocéphalie modérée en plein air a un effet négatif sur la formation du système nerveux de l’enfant. Il provoque le développement de défauts qui affectent les propriétés et la dynamique du liquide céphalo-rachidien.

Diagnostics

Toutes les formes d'hydrocéphalie sont diagnostiquées à l'aide d'une radiographie du crâne et d'une tomographie du cerveau. La tomographie est effectuée pour vérifier les contours du cerveau, des ventricules et aussi pour scanner le crâne. La radiographie aide à déterminer l'orientation du liquide céphalo-rachidien.

À l'aide de l'IRM, les spécialistes détectent la présence (absence) de tumeurs et de divers néoplasmes. Cette méthode d'étude de la maladie vous permet d'établir un diagnostic précis et de déterminer la forme sous laquelle la maladie se manifeste.

Si nécessaire, le médecin peut prescrire les procédures de diagnostic suivantes:

  • Angiographie. Cette méthode est basée sur l'introduction dans le système circulatoire d'un agent de contraste, ce qui vous permet de remarquer la pathologie des vaisseaux sanguins.
  • Échographie.
  • Test sanguin général.
  • Ponction lombaire Lors de l’identification d’organismes pathogènes dans le liquide céphalorachidien, l’absorption du liquide céphalorachidien

Outre ces méthodes de diagnostic de l'hydrocéphalie légère, un patient peut être envoyé pour examen chez un spécialiste étroit: un ophtalmologue, un endocrinologue, un neuropsychiatre. Les enfants reçoivent un diagnostic d '«hydrocéphalie externe modérée du cerveau» sur la base des symptômes existants, de mesures du tour de tête, de tomographies, d'échographies et d'IRM.

Un examen complet aide le médecin à diagnostiquer avec précision la maladie et la forme sous laquelle elle survient. Un diagnostic précis permet de commencer un traitement en temps opportun, qui sera prescrit en fonction de l'âge du patient, de la pression intracrânienne et de l'état des structures cérébrales.

Traitement

Traiter l'hydrocéphalie externe modérée avec une technique conservatrice ou une intervention chirurgicale. La période postopératoire est nécessairement accompagnée de physiothérapie et de médicaments.

Méthodes conservatrices

L'hydrocéphalie mineure extérieure au stade initial est généralement traitée à l'aide de méthodes conservatrices. Ceux-ci incluent:

  • Complexes d'exercices de gymnastique médicale (le programme est développé par le médecin).
  • Réduction significative de l'apport liquidien quotidien.
  • Bain d'huile avec des aiguilles.
  • Acceptation de certains médicaments.
  • Conformité avec un régime spécial.

Pour éliminer l'excès de liquide du corps, le patient prend habituellement des préparations à base de potassium et du Diacarb. Si la cause de la pathologie est une maladie infectieuse, un traitement antibiotique est prescrit. La thérapie obligatoire est un médicament qui aide à réguler la circulation sanguine du cerveau.

Ces méthodes ont pour but de réduire la pression intracrânienne et de rétablir le fonctionnement normal du cerveau. Mais ils sont souvent inutiles dans la lutte contre cette maladie. Puis recourir à un traitement chirurgical de la maladie.

Traitements chirurgicaux

Aujourd'hui, la technique d'intervention chirurgicale dans la lutte contre l'hydrocéphalie modérée est la principale. Il vise à prévenir le développement aigu de la maladie. Si l'opération est réalisée avec succès, le patient peut se débarrasser définitivement d'une maladie telle qu'une hydrocéphalie externe modérément grave.

Maintenant, pour l'opération, plus d'utilisation de la méthode moderne - l'endoscopie. Un point positif important ici est la création de toutes les conditions pour que la sortie du liquide céphalo-rachidien passe par des ouvertures naturelles (sans utilisation de corps étrangers). Ce mode opératoire permet d’éviter le développement de réactions auto-immunes chez le patient.

Parmi les autres méthodes chirurgicales utilisées pour traiter une hydrocéphalie d'extérieur modérément grave, on compte le drainage et le pontage. La première méthode est utilisée uniquement dans les situations d'urgence nécessitant une diminution immédiate de la pression du liquide cérébral. La deuxième méthode (shunt) cause un grand nombre de complications postopératoires, elle est donc rarement utilisée. Les shunts doivent être remplacés périodiquement, ce qui expose le patient au risque d'infection.

Prévention

Afin d'éviter l'apparition d'une maladie aussi dangereuse que l'hydrocéphalie externe modérée chez le nouveau-né et l'adulte, il est nécessaire de respecter les mesures préventives fondamentales:

  • Il est important que les femmes enceintes surveillent leur santé tout au long de la grossesse. Il n'est pas nécessaire de permettre le développement de maladies infectieuses, de demander de l'aide médicale à temps, de subir tous les examens prévus à temps, pour éviter les blessures. La détection précoce de la pathologie chez le fœtus aidera à traiter rapidement le nouveau-né.
  • Comme la cause la plus courante d'hydrocéphalie cérébrale modérée chez l'adulte est la commotion cérébrale, vous devez avant tout essayer d'éviter les blessures à la tête.
  • Vous devriez mener une vie correcte, ne pas abuser de l'alcool, surveiller votre tension artérielle.
  • Il est nécessaire de traiter les maladies infectieuses à temps, de passer périodiquement par un médecin.

Lorsque les premiers symptômes de la maladie apparaissent, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Il convient de rappeler au patient s’il a reçu un diagnostic d’hydrocéphalie externe modérée, qu’il s’agit d’une maladie si dangereuse qui, si elle n’est pas adressée rapidement à un médecin, peut entraîner l’apparition de complications graves. Par conséquent, il est recommandé à chaque personne au moins une fois par an de se faire examiner par un thérapeute ou un spécialiste étroit.

Vidéo

Auteur de l'article: Shmelev Andrey Sergeevich

Neurologue, réflexologue, diagnosticien fonctionnel

Hydrocéphalie cérébrale externe modérée

L'hydrocéphalie externe mineure du cerveau peut être une pathologie indépendante ou une manifestation de diverses maladies. Pour diagnostiquer une hydrocéphalie externe modérée, les médecins de l’hôpital Yusupov procèdent à un examen approfondi des patients à l’aide d’équipements modernes des principaux fabricants européens et américains. À l'aide de méthodes de recherche innovantes, les neurologues découvrent la cause et la forme de la maladie. Pour le traitement des patients souffrant d'hydrocéphalie mineure externe, utilisez les médicaments les plus efficaces ne présentant pas d'effets secondaires prononcés.

Des professeurs, des médecins de la plus haute catégorie, abordent individuellement le traitement de chaque patient. Les patients présentant une hydrocéphalie externe mineure du cerveau suivent un traitement conservateur. Avec la progression des symptômes de la maladie, les neurochirurgiens dans les cliniques partenaires pratiquent des interventions chirurgicales qui restaurent le courant physiologique du liquide céphalo-rachidien. Lors d'une réunion du conseil d'experts, les médecins discutent de tous les cas graves d'hydrocéphalie et prennent une décision collective concernant la poursuite du traitement du patient.

Causes et types d'hydrocéphalie mineure en plein air

L'hydrocéphalie externe modérée est une maladie au cours de laquelle la production, l'absorption ou la circulation de liquide céphalo-rachidien par la voie du liquide céphalo-rachidien est perturbée. Adultes et enfants prédisposés aux maladies. L'hydrocéphalie externe mineure se caractérise par une compression et une détérioration de l'apport sanguin au cerveau, ce qui réduit son activité fonctionnelle. La maladie est dangereuse car asymptomatique aux stades initiaux du processus pathologique. Les patients ne soupçonnent rien et ne demandent pas d’assistance médicale. Avec une détection rapide de l'hydrocéphalie modérée, les médecins prescrivent des médicaments qui améliorent la qualité de vie des patients. Si la maladie est détectée tardivement, des complications peuvent survenir nécessitant une opération.

L'hydrocéphalie légère en plein air chez les enfants se développe pour les raisons suivantes:

  • maladies infectieuses intra-utérines;
  • pathologie génétique;
  • blessure à la naissance et infection du fœtus lors du passage du canal utérin.

La cause de l'hydrocéphalie externe modérée chez l'adulte peut être une maladie inflammatoire de la substance et des membranes du cerveau, des néoplasmes cérébelleux et du tronc cérébral, l'athérosclérose cérébrale, l'hypertension artérielle et le diabète. Les facteurs provoquants sont les lésions cranio-cérébrales, l’abus d’alcool, l’intoxication.

Selon la forme de la maladie, il existe plusieurs types d'hydrocéphalie externe:

  • hydrocéphalie externe modérée ouverte du cerveau - caractérisée par une absorption réduite du liquide céphalo-rachidien, mais les espaces dans lesquels se trouve le liquide céphalo-rachidien sont librement communiqués;
  • Hydrocéphalie fermée - se développe en violation de la perméabilité du tractus céphalo-rachidien par des formations volumineuses ou des adhérences;
  • L'hydrocéphalie de remplacement externe du cerveau est une forme distincte de la maladie, dans laquelle se produit l'espace du liquide céphalo-rachidien libéré par l'atrophie cérébrale.

L'hydrocéphalie de substitution est dangereuse car elle est asymptomatique pendant longtemps.

Symptômes et diagnostic d'hydrocéphalie mineure externe

Une hydrocéphalie légère au premier stade de la maladie peut ne pas se manifester sous forme de symptômes cliniques. Avec un léger degré de substance cérébrale, le corps est capable de restaurer indépendamment la circulation des fluides. Avec la progression de la maladie augmente la pression sur le cerveau et il y a une hydrocéphalie externe prononcée du cerveau. Il se manifeste par les symptômes suivants:

  • migraine;
  • des nausées et des vomissements;
  • altération de la fonction visuelle (vision double);
  • faiblesse, fatigue.

Un signe pronostique défavorable de l'hydrocéphalie est la somnolence. Il se produit à la veille de l'intensification des symptômes neurologiques et du développement d'un état comateux. Les signes de démence, d'altération de la coordination et de la démarche, des mictions involontaires sont caractéristiques de l'hydrocéphalie de remplacement.

Si les anomalies congénitales du développement sont la cause de l'hydrocéphalie externe modérée du cerveau, la maladie commence à se manifester immédiatement après la naissance de l'enfant: le volume de la tête augmente, un motif veineux accru apparaît sur le front et le visage et le printemps gonfle. Les enfants ont peu d’appétit, ils sont en retard sur leur développement physique et mental, deviennent apathiques, inhibés.

Pour diagnostiquer une hydrocéphalie externe modérée, les neurologues de l’hôpital Yusupov utilisent les méthodes de diagnostic suivantes:

  • résonance magnétique et tomodensitométrie;
  • angiographie par résonance magnétique;
  • échographie cérébrale;
  • radiographie cérébrale (craniographie);
  • tests de laboratoire pour les virus.

Le plus informatif est l'imagerie par résonance magnétique. L'image IRM d'une hydrocéphalie interne légèrement prononcée est clairement visible, ce qui permet de déterminer le diagnostic de la maladie. L'imagerie par résonance magnétique vous permet de faire la distinction entre une diminution significative du volume cérébral et le remplissage de l'espace CSF résultant, des tumeurs, des adhérences, des caillots sanguins. L'échographie (neurosonographie) est réalisée chez le nouveau-né et le petit enfant. Sur le craniogramme en cas d'hydrocéphalie, un amincissement visible des os du crâne et la divergence des coutures entre eux. Sur la surface interne de la voûte crânienne, le symptôme des «empreintes digitales» est visualisé. L'hydrocéphalie due à la sténose de l'aqueduc du cerveau s'accompagne d'une diminution du volume de la fosse crânienne postérieure sur les radiographies du crâne.

En cas de signes d'augmentation de la pression intracrânienne, les patients sont soumis à une ponction lombaire et on prélève 40 ml de liquide céphalo-rachidien, qui sont ensuite soumis à des tests de laboratoire. Si l'état du patient s'améliore temporairement après la procédure, cela permet aux neurochirurgiens d'assumer un bon pronostic après la chirurgie.

Traitement de l'hydrocéphalie modérée en plein air

Les neuroscientifiques de Yusupovskaya effectuent un traitement complet avec une hydrocéphalie externe mineure du cerveau. Les médecins utilisent les groupes de médicaments suivants:

  • diurétiques osmotiques (urée et leurres, glimaritis);
  • salurétiques - diacarbe, acétazolamide;
  • diurétiques de l'anse (acide éthacrynique, furosémide, lasix);
  • médicaments vasoactifs - solution à 25% de sulfate de magnésium;
  • veinotonique (troksevazine, glivenol);
  • solutions de substituts de plasma (albumine 20%);
  • les glucocorticostéroïdes (prednisone, dexaméthasone, méthylprednisolone, bétaméthasone);
  • analgésiques (anti-inflammatoires non stéroïdiens - nimesil, nimésulide, kétoprofène et médicaments anti-migraineux) traximés;
  • les barbituriques (phénobarbital, amital, nembutal).

Avec la progression des symptômes de la maladie, le traitement conservateur est considéré comme inefficace. Patients hôpital Yusupovskogo conseille un neurochirurgien. Lors de la réunion du conseil d'experts, les médecins prennent une décision collective sur le traitement chirurgical du patient. Dans les cliniques partenaires, les neurochirurgiens pratiquent un pontage:

  • shunt ventriculo-auriculaire - connectez les ventricules cérébraux à l'oreillette droite, ainsi qu'à la veine cave supérieure;
  • shunt ventriculo-péritonéal - le LCR est envoyé dans la cavité abdominale;
  • ventriculocystomie - fournir l'écoulement du liquide céphalo-rachidien dans un grand réservoir occipital.

Après les opérations de manœuvre, des complications peuvent se développer: processus infectieux, blocage d'éléments du système de manœuvre, hyperdrainage ou hypotension, crises d'épilepsie, hématomes sous vide, pseudokyste de la liqueur.

La ventriculocystomie endoscopique est une alternative au shunt du cerveau. Cette intervention chirurgicale vous permet de reprendre l'écoulement physiologique de l'excès d'alcool dans le cerveau. L'opération est réalisée à l'aide d'un neuroendoscope. Le dispositif est réalisé dans le troisième ventricule du cerveau et par des manipulations spéciales, organise l'écoulement du liquide céphalorachidien. La liqueur pénètre dans les citernes basales du cerveau, d'où elle est absorbée physiologiquement. La chirurgie ventriculocystomique endoscopique a pour résultat la restauration du métabolisme naturel du liquide céphalo-rachidien.

Après l'opération, le patient est observé par des neurochirurgiens. Si indiqué, il est conseillé par un ophtalmologiste et un neurologue. Après avoir pratiqué l'hydrocéphalie, le pronostic est généralement favorable. Les enfants se rétablissent rapidement et rattrapent le développement de leurs pairs. Les adultes se sentent beaucoup mieux après avoir stabilisé la pression intracrânienne.

Vous ne devriez pas attendre la progression de la maladie. Si vous soupçonnez une hydrocéphalie externe mineure, appelez l’hôpital Yusupov. Un traitement adéquat en temps opportun permet aux patients de stabiliser leur état et de reprendre une vie normale.

Vous Aimez Sur L'Épilepsie